Complexe Intercommunal Sportif & Culturel

C’est l’un des grands projets du territoire de la communauté de communes Arve et Salève. Pour répondre aux besoins des activités sportives et culturelles aujourd’hui limitées dans leur développement faute d’infrastructure, il a été fait le choix d’avoir un équipement moderne et innovant.

3 espaces pour un complexe

Au cœur du site, un vaste hall d’accueil multifonctionnel d’une superficie de 230m2, conjoint à un patio végétalisé. De là sont distribués les 3 espaces dédiés au sport et à la culture.

  • Un gymnase multisports de 1100m2 et un dojo de 230m2, dits de proximité, répondant à un besoin associatif local, mais aussi scolaire pour les jeunes des écoles, du collège et du lycée. Dans cet espace, on trouvera également les vestiaires, l’infirmerie et la salle de préparation physique.
  • Une base départementale de tennis comprenant :
    • 4 courts et 2 padels ouverts
    • 3 courts de tennis extérieurs, un padel associés à une aire d’entraînement en plein air. 
  • Un espace culturel de 320m2 d’une capacité de 264 places assises avec des gradins rétractables qui assurent une utilisation polyvalente du site pouvant recevoir des évènements festifs, des activités artistiques et des rencontres associatives. Dans cet espace, quatre loges sont prévues.

Un espace culturel très attendu

Cet espace est un lieu structurant, au cœur de la vie du territoire qui proposera à compter de la fin 2024 une programmation professionnelle diversifiée : le théâtre, les musiques, la danse…

Il intègrera le réseau des lieux culturels du département par un travail collaboratif autour d’accueils en résidence, de l’accompagnement des jeunes artistes, de partenariats dans le cadre de festivals.

Ce nouveau lieu de vie culturelle est d’une capacité de près de 400 places assises et 600 debout

Un projet de territoire

La commune et la communauté de communes Arve et Salève sont aujourd’hui co-maîtres d’ouvrage sur ce projet. A l’origine, l’intercommunalité devait prendre à sa charge uniquement la base de tennis départementale. Mais au regard de l’intérêt communautaire de cet équipement qui est bien au service de l’ensemble de la population de Arve et Salève, il a été décidé que Reignier-Ésery ne devait pas être seul à financer le gymnase, le dojo et l’espace culturel.

Un complexe facile d’accès

Le complexe est situé à proximité du stade de foot et de l’école La Rose des Vents. Une aire de bus, et un parking de 94 places seront aménagés le long de la RD19, route de l’Eculaz. Le site sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

Financement

Le montant global de l’opération est de 18 376 457€ TTC hors risques et révision des prix, soit 20 063 471€ TTC risques inclus (les collectivités récupèrent la TVA, soit un coût réel de 16 719 559€ HT)

Prise en charge à 36 % par la commune et 64 % par Arve&Salève.

  • Reste à charge pour la commune : 4,4 millions € (risques inclus) après subventions notifiées à ce jour.

Subventions notifiées :

  • Conseil régional :  4 215 000 €
  • Conseil départemental :  2 110 000 €
  • État Soutien à l’investissement local  :  169 160 €
  • Fédération Française de Tennis :  370 000 €
  • État Dotation: 115 000 €
  • État programme Ademe/Tepos territoires à énergie positive :  17 762 €

Subvention en cours de demande :

  • Conseil départemental : 1 000 000 €

Un bâtiment performant énergétiquement

Le complexe intercommunal sportif et culturel d’Arve et Salève répond aux standards des bâtiments de demain. Il est donc performant énergétiquement. Il est conçu de telle sorte qu’il consommera peu d’énergie pour le chauffage, la climatisation et les éléments techniques accessibles à tous.

Un chantier propre et respectueux

Les travaux respectent la charte “chantier propre” incluant notamment des préconisations relatives aux :

  • Nuisances visuelles : respect du plan d’installation de chantier, propreté et aspect général du site (aires de stockage, de déchets, regroupement d’engins inutilisés…)
  • Nuisances sonores : toute intervention génératrice de bruit devra être réalisée exclusivement entre 7h et 20h, en cas contraire une demande de dérogation spécifique devra être accordée par la mairie. Les riverains seront prévenus 48h à l’avance en cas de travaux exceptionnellement très bruyants. Pas d’intervention bruyante entre 12h30 et 13h30, livraisons interdites entre 6h et 8h du matin. Des préconisations ont été transmises sur l’utilisation des engins et outils.
  • Nuisances dues au trafic : itinéraire privilégié pour l’accès au site des livraisons, stationnement des véhicules du personnel sur site.
  • Impacts dus à la production, à l’évacuation et au traitement des déchets
  • À la maîtrise de la pollution de l’air, du sol et de l’eau
  • À la maîtrise de la consommation des ressources en énergie et en eau. 

L’origine locale des matériaux a été privilégiée dès que possible pour limiter l’impact et le coût d’approvisionnement. La réutilisation sur site des déblais évitera les nuisances liées à leur évacuation et leur mise en décharge.

Revenir en haut de page